MONUMENT

Inscrivez-vous aujourd’hui / Register today
https://www.facebook.com/events/612792552518583/

MONUMENT AUX ACADIENS DE CHIPOUDIE

La région du sud-est du Nouveau-Brunswick comptait de nombreux villages acadiens lors de la déportation de 1755. Le recensement de 1755 confirme que quelque soixante dix-sept familles acadiennes réparties entre 26 noms de famille pour un total de 425 habitants étaient établies le long du littoral de la baie de Chipoudie dans le comté d’Albert.

Depuis plusieurs années un groupe de travail, sous la direction de Wilfred Savoie, proposait d’ériger un monument dans la région de Shepody pour reconnaitre les premières familles acadiennes établies le long du littoral de la baie Chipoudie entre 1700 et 1755 et commémorer Pierre Thibodeau, fondateur de cette communauté.

Le projet est finalement réalisé et le « Monument de Chipoudie » est installé au plein centre du village Riverview-Albert, situé entre Hillsborough et Alma sur la route 114. Construit de granit canadien noir, le monument mesure environ 44” x 36” x 28”. Il porte la gravure d’une famille acadienne pour refléter les valeurs familiales du peuple acadien.

Le groupe de travail pour le Monument de Chipoudie se réjouit de la décision du Conseil du Village de Riverside-Albert d’accueillir le monument.

« Nous sommes heureux de recevoir le Monument de Chipoudie afin d’honorer les familles acadiennes qui s’étaient installées dans la région de Shepody. Elles ont travaillé fort à transformer les marais en terrain fertile en aménageant les digues, » exprime Jim Campbell, maire du Village de Riverside-Albert.

Le président du groupe de travail, Wilfred Savoie, précise,  « Ce partenariat démontre que le monument aura sa place au plein cœur du village dans le Parc McClelan (Route 114) et reflètera les valeurs familiales du peuple acadien ».

 En plus de rendre hommage aux familles acadiennes et à Pierre Thibodeau, fondateur, l’inscription porte les noms des familles acadiennes qui y habitaient : Blanchard, Boudreau, Breau, Broussard, Brun, Comeau, Forest, Gaudet, Girouard, Labauve, Léger, Levron, Lord, Martin dit Barnabé, Mire, Pellerin, Pitre Préjean, Savoie, Saulnier, Sauvage, Thibodeau.

Bien que plusieurs familles acadiennes aient habité dans cette partie du Nouveau-Brunswick pendant 55 ans avant d’être remplacées par les colons venus de la Nouvelle-Angleterre, il ne reste que très peu de traces de leur passage dans cette région. D’ailleurs, elles ne sont pas retournées sur leurs terres comme l’ont fait d’autres réfugiés. Même l’emplacement du cimetière est disparu à tout jamais. La bonne nouvelle est qu’elles sont revenues en grand nombre s’établir ailleurs partout en Acadie, le Québec et la Louisiane pour aider à rebâtir l’Acadie d’aujourd’hui.